NATURE PATRIMOINE ET PAYSAGES DES ARCS 11 mars 2009 Éliane Dissard 350 impasse Peymarlier 83460 Les Arcs À Monsieur le Maire des Arcs Monsieur Alain Parlanti Madame Bronner

Objet : Lecture du Plan Particulier d’Intervention ( STOGAZ)

Monsieur le Maire,

Suite à la réunion publique que vous avez organisée , en février 2009,sur les risques, je souhaite avoir l’autorisation de lire le dernier PPI reçu en mairie concernant STOGAZ. Je voudrais vérifier que les remarques faites par NPPA sur le PPI de 2001 ont été , ou n’ont pas été , prises en compte. Je vous remercie de bien vouloir me donner cette autorisation d’une lecture qui pourrait se faire en mairie . Deux membres de NPPA m’accompagneraient.

Je vous joins pour mémoire lune photocopie du courrier que j’avais adressé fin 2001 à monsieur le Maire des Arcs et au vice-président de la CAD ( R.Allari) . Un exemplaire de ce courrier avait aussi été remis en mains propres à deux représentants de la Préfecture ( Monsieur Ortiz et monsieur Mari) lors de la réunion faite sur le site STOGAZ le 4/12/2001.

Je vous prie, Monsieur le Maire, d’agréer mes sincères salutations.

Eliane Dissard, Présidente de NPPA

Eliane Dissard 350 impasse Peymarlier 83460 Les Arcs À Monsieur le Maire des Arcs

Monsieur le maire,

Le 14 avril 2009 le Bureau de NPPA a lu le PPI de 2003 concernant le site STOGAZ. Étaient présents :

  • Madame Nicole Lori ( trésorière)
  • Madame Jacqueline Chapuis ( secrétaire)
  • Monsieur Jean-Claude Kreiss ( vice président)
  • Monsiuer Louis Passerin ( vice président)
  • Madame Éliane Dissard ( présidente)

À l’issue de cette lecture certaines remarques ont été effectuées et le Bureau a souhaité vous en faire part :

  • Nous avons noté une abondance de sigles non définis ( ex P19 VI, MSK…)
  • Il est noté P20 que les matières dangereuses résultant des établissements militaires sont acheminés exclusivement par voie routière ce qui serait un progrès par rapport à ce qui était noté en 2001.
  • P22 les lieux de rassemblement de population cités sont : la poterie artisanale, l’hôtel, la SOSACA et Valbourgès. On aurait pu citer également Sainte Roseline.
  • P22 « l’environnement proche de l’établissement peut être considéré comme relativement dense » indique la DDE
  • P25 STOGAZ est « un centre emplisseur, situé sur le territoire de La Motte »
  • Les activités actuelles sont citées P26 :
    • le stockage sous pression
    • l’approvisionnement en GPL par camions citernes et ponctuellement par wagons citernes ( les wagons citernes sont cités 2 fois p 26 : d’où viennent –ils ? quel est leur parcours ?)
  • Par rapport aux hypothèses « les plus vraisemblables de risques » ( P28) et des dangers du B.L.E.V.E nous avons noté que les distances d’atteinte sont impressionnantes : 615 m, 725m… ( le périmètre est dépassé ! d’ailleurs dans le périmètre il y a Sainte Roseline)
  • L’alerte : à propos du témoin d’un accident il est écrit qu’« il peut actionner la sirène » Il ne doit pas ?
  • À propos des zones à risque et à protéger : Sur le plan la légende, pourtant très importante, est illisible
  • P32 il est fait état d’un personnel présent : y a-t-il quelqu’un 24h sur 24 ?

Nous vous remercions , Monsieur le Maire , de nous avoir permis de lire ce document. Il nous semble qu’il pourrait être intéressant qu’une visite du site soit organisée afin de mieux comprendre son fonctionnement et les mesures prises quant à la sécurité.Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, nos salutations distinguées.